BRETAGNE

LA POINTE DU GROUIN




A quelques kilomètres au nord du port de Cancale où le va-et-vient des ostréiculteurs anime les quais à longueur de journée se trouve la pointe du Grouin.
Dans un silence de cathédrale, il suffit de marcher sur le sentier des douaniers pour découvrir la Bretagne maritime telle que Guillevic, le poète de Carnac, la ressentait.
Le paysage est époustouflant, grandiose. Même s’il a subi quelques modifications depuis les origines, il garde cet aspect sauvage d’autrefois qu’apprécient tant les amoureux de la nature. Tout ici exprime la puissance : le roc battu par les vents résiste, la vague se déroule avec force, le fenouil marin s’incruste dans la roche et la falaise et offre quelques taches claires parmi les couleurs sombres dominantes. Au-dessus de la mer, des goélands, des mouettes et des guillemots dansent un ballet qui  exprime la vie, la liberté.
A la pointe du Grouin, ce n'est pas seulement l’air qui est vivifiant.

Commentaires