INCERTITUDE, le mot de la semaine (45)

Chaque semaine, voici - à partir d’un mot -  une   réflexion développée brièvement. 

          Aujourd’hui,  le mot :   Incertitude



« On mesure l'intelligence d'un individu à la quantité d'incertitudes qu'il est capable de supporter » écrivait  Kant.
L’ incertitude est un fait qui intervient dans notre vie, dans la société, dans tout système dynamique. La nier, c' est refuser la réalité.
L’ actualité nous en fournit régulièrement des exemples. Si nous observons ce qui se passe en Libye et si nous pouvons nous réjouir d' y voir tomber la dictature, rien ne garantit à ce jour l' avènement prochain de la démocratie. 
Et si nous parlons de l’ avenir économique du pays et plus particulièrement de la situation de l’ emploi, pouvons-nous nous en remettre aux prévisions optimistes des économistes et des politiques  qui depuis des années ne cessent de se tromper ? Bien sûr que non, trop de paramètres étant imprévisibles.
Ceux qui refusent l’ incertitude peuvent être classés en deux catégories : les uns, pour des raisons psychologiques, résistent au changement, ils ont peur de prendre des risques ; les autres la refusent par arrogance ou par calcul. Rares sont ceux qui reconnaissent s' être trompés.

Commentaires