Coup de cœur : les chutes du Niagara


Coup de cœur, cette  rubrique veut mettre en valeur des gens, des œuvres, des lieux, des faits qui, dans le monde rude d’aujourd’hui, réconfortent et apportent des moments appréciables de bonheur. 



Merveilles naturelles : Les chutes du Niagara


   Il y a à travers le monde des centaines de sites naturels remarquables. J’ai eu la chance d’en voir quelques-uns. Celui qui m’a fait la plus forte impression est à la frontière du Canada et des  États-Unis : il s’agit des chutes du Niagara.

Pour profiter au maximum du spectacle qu’elles offrent, deux choses s’imposent : il faut d’abord se placer devant elles pour en avoir une vue générale ; ensuite on embarquera  sur le Maid of the Mist, ce bateau mythique qui conduit les passagers très près des chutes ; l’aventure est brève mais inoubliable. 



Tableau de Frederic Edwin Church —  https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=6447647



  Quand on est devant elle, la rivière Niagara étonne par sa beauté. En chemin, elle s'est nourrie des eaux des grands lacs (Erié, Huron, Michigan, Supérieur). Les trois chutes ( le Fer à cheval, le Voile de la mariée et les Américaines) impressionnent par la puissance qu'elles dégagent ; en tombant l'eau forme des nuées blanches et fait un bruit qu'on entend de loin. On est ici devant une nature qui exprime une telle force que le spectateur le plus prétentieux se fait soudain modeste.


    Pour   prolonger   les sensations   procurées   devant  ce paysage, il faut alors s'embarquer sur le Maid of the Mist. Chaque passager reçoit un poncho bleu   en plastique car à l'approche des  chutes, chacun se   retrouve sous un flot de gouttelettes. On  a  l'impression  de  traverser  une     zone brumeuse. 
La puissance de l'eau provoque un vacarme étourdissant.
Ces images intenses resteront gravées à jamais dans la mémoire.

Commentaires