RUMEUR, le mot de la semaine (40)

Chaque semaine, voici - à partir d’un mot -  une   réflexion développée brièvement. 

          Aujourd’hui,  le mot :   rumeur



Rumeur  est un mot que j’aime. C’ est la raison pour laquelle je l’ utilise dans le titre de ce blog : la rumeur du temps. Cette rumeur, c' est bien sûr celle du temps présent, celle que j’essaie de percevoir, qu'elle vienne de près ou du bout du monde. 

 J’ aime ce mot quand il désigne le bruit confus des personnes qui protestent, quand il s’agit du bruit assourdi des sons qui montent des villes et plus encore celui qui provient des champs et des bois, ce mélange de gazouillis et  de chants dans les fermes, de clapotis et de frémissement des feuilles. 

Mais il y a aussi l’autre rumeur, celle qui cherche à nuire, le bruit qui court et qui se propage avant même d’ avoir été vérifié. Avec les moyens modernes de communication, colporter une rumeur est de plus en plus facile. La presse, l’internet, se délectent de ces rumeurs qui font le buzz. Cette pratique m' est insupportable.



Commentaires