JUSTICE, le mot de la semaine(37)

Chaque semaine, voici - à partir d’un mot -  une   réflexion développée brièvement. 

          Aujourd’hui,  le mot :   Justice




« Justice est faite » a déclaré Barack Obama en annonçant  la mort de Ben Laden, abattu au Pakistan par un commando américain. Cette phrase a été reprise par de nombreux journaux du monde entier, la plupart du temps sans remise en cause de l’expression utilisée par le président américain.
Or, quelle que soit la gravité des actions menées ou inspirées par  la haine de Ben Laden envers la civilisation occidentale, malgré les milliers de morts dont il porte la responsabilité, est-il normal qu’un pays se mette en dehors des règles internationales en abattant un homme plutôt que de le livrer à la justice ?
En l’occurrence, ce n’est pas la justice qui a été rendue ; cette mort est la vengeance d’un peuple meurtri qui a sans doute trop rapidement manifesté sa joie.
Un chef terroriste a été abattu, mais le terrorisme ne l’est pas encore.

Commentaires