Précarité, le mot de la semaine (38)

Chaque semaine, voici - à partir d’un mot -  une   réflexion développée brièvement. 

          Aujourd’hui,  le mot :   Précarité





Il y a dans la précarité un mélange  d’incertitude, de fragilité, d’insécurité, qui rend la vie des gens de plus en plus insupportable, d’abord pour ceux qui sont dans une situation précaire, mais aussi pour les autres, ceux qui compatissent et ceux qui vivent dans l’angoisse de se trouver un jour dans cette situation.
La précarité a gagné du terrain ces dernières années à cause de l’ évolution de l’emploi ( augmentation des contrats à durée déterminée, hausse du chômage touchant  surtout les jeunes et les personnes de plus de 50 ans…), d’ une politique du logement qui rend les loyers inaccessibles aux revenus modestes, d’une baisse du pouvoir d’achat qui ne permet plus de satisfaire les besoins vitaux de chacun.
Lorsque la précarité se prolonge, c’est la pauvreté qui s’installe.
La précarité et la pauvreté ne sont pas le fait du hasard. Elles sont le fruit d’une société pervertie. 

Commentaires