BIODIVERSITE : l'aspect économique





En 2010, la mobilisation des écologistes porte - entre autres - sur la question de la biodiversité. Parmi les actions entreprises, il y a la sensibilisation à cette question.
Faire comprendre au plus grand nombre que le maintien de la biodiversité est un problème capital pour l'avenir de l'humanité, c'est précisément le but de cette série de billets consacrés à la biodiversité.
______________

Même si certains ont tendance à l'oublier très souvent, la éfense de la biodiversité n'est pas seulement un problème environnemental, c'est aussi un problème économique.
Il est assez difficile d'évaluer l'impact économique de la biodiversité, le modèle économique occidental ne mesurant pas le "capital" naturel.
Cependant plusieurs études ont été faites qui tentent de mesurer la valeur des produits et matériaux extraits, la valeur fonctionnelle de certains organismes vivants ( les insectes pollinisateurs par exemple), la valeur des services
rendus par les écosystèmes.
C'est ainsi qu'on a évalué, à l'échelle des USA, à 15  milliards de dollars les services rendus par les abeilles et autres pollinisateurs, chiffre s'élevant à 100 milliards au niveau mondial. (1)
Sous l'égide de l'UNESCO, des scientifiques ont mené des études pour évaluer le coût de la réduction de la biodiversité. La déforestation représenterait à elle seule une perte de 1350 milliards de dollars par an à l'échelle mondiale. (2)


Selon une autre étude, la perte des services  rendus par les écosystèmes entre 2000 et 2009 est estimée à 50 milliards d'euros.(3)

Même si ces chiffres doivent être maniés avec précaution, une chose est certaine : plusieurs secteurs économiques commencent à être touchés par l'appauvrissement de la biodiversité (pêche, agriculture, exploitations forestières...)

1. Source Jardiner Bio
2. source Campagne Solidaire
3. Union Européenne 2009

Commentaires