La bride sur le cou n°6

(La bride sur le cou: décontracté, détendu, lâché, libre - Le Robert, dictionnaire des synonymes) 



Non à la haine et à la cupidité

   D'une façon spectaculaire qui frappe les esprits ou de manière insidieuse, la haine et la cupidité - deux maux qui ont accompagné l'histoire de l'humanité - ne cessent de tuer.
     Il y a quelques jours, en Grande-Bretagne une députée, Jo Cox, était assassinée dans la rue.  Le présumé coupable criait qu'il voulait la mort "des traîtres" . À  quelques jours d'un vote sur le maintien - ou le retrait - de la  Grande-Bretagne dans l'Union européenne, la députée travailliste faisait campagne pour le maintien. Elle était par ailleurs connue pour ses positions favorables aux droits des réfugiés. C'était une femme politique fidèle à son passé de militante humaniste. Elle en est morte.
   Comme la plupart des pays d'Europe, la Grande-Bretagne a connu ces dernières années une poussée de l'extrème droite et la campagne a été marquée par l'agressivité du parti anti-immigration.
    Quand le dialogue entre personnes de convictions différentes devient impossible, c'est signe que la démocratie est bien malade.

   Dans la société mondialisée, la cupidité n'est pas seulement individuelle, elle est aussi collective. Des groupes mafieux s'organisent pour combattre ceux qui se révoltent contre le système: les peuples qui défendent leurs terres, leurs forêts, leurs cours d'eau.
   Le journal Le Monde vient de rendre compte d'une étude menée par l'ONG Global Witness. Celle-ci révèle que 185 personnes sont mortes en 2015, assassinées à cause de leur activité en faveur de la défense de l'environnement, un chiffre en forte hausse (près de 60 % par rapport à l'année précédente). Seize pays sont concernés, notamment l'Amazonie brésilienne.
   Au niveau mondial, on annonce sans cesse la volonté de combattre le terrorisme. On aimerait que la lutte contre la criminalité visant des militants écologistes fasse partie des objectifs des États et des organismes internationaux.

Commentaires