LA CARTE POSTALE: RODEZ


LA CARTE POSTALE

Rodez, le 17 juin 2016

    Je viens de découvrir Rodez.
   
  On m'avait dit: " Si vous venez dans l'Aveyron, il faut absolument voir Rodez". Les guides touristiques vantent cette "jolie ville plantée aux confins de deux régions différentes" * (Il s'agit des Causses et des collines du Ségala). Dans une région où les paysages naturels sont bien préservés, je préfère flâner dans les ruelles des villages, qu'ils soient blottis le long d'une rivière ou perchés sur les flancs d'une montagne. Il y a cependant  des villes qui méritent qu'on s'y arrête car elles possèdent quelque monument ou quelque place ayant un certain charme. C'est le cas de Rodez.
    De loin, on aperçoit la partie ancienne de la ville, installée sur une butte qui domine les alentours. C'est sur celle-ci qu'on a construit la cathédrale faite d'un grès rose qui s'est terni au fil des siècles, lui donnant cet air austère qu'elle a aujourd'hui.
   L'intérieur de la cathédrale est sobre; j'y ai surtout apprécié l'imposant et superbe buffet d'orgue et l'heureux mariage des boiseries et des tubes rutilants.
    Si les cathédrales ont été bâties au nom d'une religion, on les regarde aussi comme des œuvres d'art faisant partie du patrimoine commun; leur architecture, les vitraux, les statues, les tableaux qu'elles contiennent sont le témoignages du génie humain cherchant à se rapprocher de la perfection.
   Au milieu du brouhaha des villes modernes, l'homme y trouve quelles que soient ses convictions le silence qui apaise.
   Rodez abrite plusieurs musées. L'un d'eux est consacré  à  Soulages. L'artiste a offert à la ville près de 500 œuvres. Il a voulu ainsi " ouvrir les yeux, éveiller l'esprit sur ce qu'est la création artistique. L'intention est louable et ambitieuse, tant le processus de création est  mystérieux.

* Guide Michelin Lot Aveyron Tarn

Commentaires