MAREES NOIRES



Ainsi, une fois de plus, ceux qui vivent du pétrole
ont sévi et une nouvelle catastrophe s'est déclarée,
causant la mort d'une dizaine de travailleurs et
menaçant les écosystèmes de quatre états américains
( Louisiane, Floride, Alabama, Mississipi).
La cause de ce désastre ?
- L'explosion d'une plateforme de forage en eau
profonde, installée à 70 km au large de la Louisiane,
près d'une zone sensible du point de vue écologique.
Explosion qui déclenche un incendie, puis
l'engloutissement de la plateforme. Deux mille
mètres cubes d'hydrocarbure partent en fumée, le
reste se répand à la surface de la mer. La nappe de
pétrole atteint à ce jour 74 000 m2 et chaque jour
800 m3 continuent de s'échapper.
Les conséquences de cette catastrophe seront
énormes du point de vue écologique ( atteinte de
l'écosystème côtier, mise en péril de la flore et de la
faune - cachalots, dauphins, poissons, crustacés,
oiseaux) et du point de vue social ( 40% des
crustacés consommés aux USA proviennent de la
Louisiane).
Dans le passé, les marées noires avaient pour
cause essentielle les négligences des pétroliers.
Aujourd'hui, en raison de la diminution des réserves
de pétrole, l'exploitation se fait dans des conditions
de plus en plus difficiles, de plus en plus dangereuses,
en mer. Le golfe du Mexique contient à lui seul
3500 plates-formes offshore !
Si l'on continue d'agir ainsi jusqu'à la disparition
du pétrole, de telles catastrophes vont se multiplier.
Cela serait irresponsable. Il est urgent de préparer
dès maintenant l'ère de l'après-pétrole. C'est la
seule façon de préserver les écosystèmes.

Commentaires