REFLEXION : La faim dans le monde




J'ai entamé le 5 mai une série de billets consacrés à l'Afrique. Pour clore celle-ci, il me semble
nécessaire d'évoquer la situation dramatique que connaissent certains pays africains touchés les uns par des conflits ethniques, les autres par la corruption des dirigeants, d'autres encore par
la progression des déserts ou les longues sécheresses.
Il en résulte des famines qui
conduisent à la mort ou une malnutrition entraînant de graves problèmes de santé.
Si l'on prend en compte l'IDH (indice de développement humain) plus juste que le PIB
très contestable, et l'apport journalier de calories (le minimum FAO étant de 2400), on constate que la moyenne des habitants de certains pays vit dans des conditions dramatiques :
- Sierra Leone : IDH 0,336 ; 1936 cal/j
- Tanzanie : IDH 0,467 ; 1960 cal/j
- Ethiopie : IDH 0,406 ; 1850 cal/j
- Somalie : 1628 cal/j (*)
A titre de comparaison :
- France : IDH 0,952 ; 3630 cal/j (1)


Le plus inquiétant dans cette situation, c'est qu'elle provoque très peu de réactions d'indignation, en dehors du travail accompli par certaines associations ou établissements scolaires.
Si la plupart des gens ont enfin compris l'importance du réchauffement climatique, ils n'ont pas pris conscience de la gravité du déséquilibre entre pays riches et pays pauvres.
Je suis de ceux qui pensent qu'une civilisation qui accepte une telle injustice va irrémédiablement au désastre.
Il me semble donc urgent de prendre au niveau international les décisions qui permettraient de faire disparaître la faim dans le monde.
Parmi les pistes possibles, je citerai l'effacement de la dette des pays pauvres et une accélération du désarmement.
Le Secrétaire Général de l'ONU, Ban Ki-Moon, a rappelé récemment que les dépenses pour l'armement dépassaient mille milliards de dollars américains au niveau mondial et ne cessaient d'augmenter.
Accélérer le désarmement dégagerait des crédits en faveur de la lutte contre la faim dans le monde.



1. Source : Atlas des pays du monde 2010 Larousse




Commentaires