CYCLES 3



L'EAU


Le cycle de l’eau est sans aucun doute le cycle le plus connu. Tout le monde, depuis des millénaires, connaît l’importance de l’eau dans le processus de la vie. N’oublions pas d’y associer le soleil qui joue un   rôle important en apportant l’énergie nécessaire  au  cycle solaire de l’eau dans l’atmosphère ( le second cycle dit magmatique étant souterrain)
 L’eau est indispensable à la vie, personne ne l’ignore.
Cela  n’a pas empêché depuis les débuts de la société industrielle les multiples abus qui ont contribué à perturber sa circulation ( la construction de barrages inutiles, le dérèglement climatique qui fait fondre les glaciers…) et à altérer sa qualité à cause de  l’agriculture intensive, des pratiques industrielles polluantes, du comportement  des  habitants des pays riches…
L’utilisation abusive de produits chimiques dangereux pour l’environnement a des conséquences qui se font sentir longtemps : il faut en effet une vingtaine d’années pour que cette eau contaminée par nos modes de vie  atteigne les nappes phréatiques.

L’eau, cela représente pour la terre  entière, près de 1 400 millions de milliards de tonnes, dont 5 000 milliards en circulation.
La biosphère est essentiellement constituée d’eau — 80 % de son poids — mais les eaux douces disponibles ne représentent que 0,5 % de la masse totale, une grande partie étant retenue dans les glaciers.
Longtemps considérée comme un bien gratuit, inépuisable, capable de s’épurer naturellement, l’eau doit  aujourd’hui être regardée autrement : elle est devenue un enjeu économique et stratégique. La perturbation de son cycle entraîne de plus en plus fréquemment des catastrophes dramatiques : sécheresse ici, inondations ailleurs. Et si le modèle économique  dominant perdure, le pire reste encore à venir.

Commentaires