Regard sur l'IDH 2010


IDH

Le PNUD ( programme des Nations Unies pour le Développement )  a établi à partir de 1990 un nouvel indice, l’IDH ( indice de développement humain) afin de corriger le PIB qui est une mesure prenant en compte uniquement les activités économiques d’un pays.


L’IDH est loin d’être parfait : il reste basé sur l'idée de croissance économique et ne tient compte que des questions de santé et d’éducation mais il introduit cette année une donnée nouvelle, l'inégalité des genres. 
En dehors de l’IDH, de nouvelles propositions ont été faites, beaucoup plus intéressantes. Celle qui me semble la plus complète vient du Canada ; il s’agit de l’indice de qualité de vie et de bien-être qui est le fruit d’un travail commun de chercheurs et de citoyens.

Que nous apprend l’IDH 2010 ? 
Si l’on relève un gain en ce qui concerne l’espérance de vie, on est obligé de constater que le fossé entre pays riches et pays pauvres ne se réduit pas : les dix pays venant en fin de classement se trouvent en Afrique. Dans les premières positions, on trouve dans l’ordre la Norvège, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et les  Etats-Unis. Un classement qui ne présente pas de surprises mais qui ne doit pas faire oublier, surtout pour les USA, les disparités internes. ( pour information : la France arrive en 14e position ) 

La réduction des inégalités entre le Nord et le Sud reste plus que jamais un objectif qui devrait être pris à bras le corps au niveau international, mais le  monde économique est-il prêt à se remettre en cause ?

Commentaires