VARSOVIE 42




Je me suis rendu à plusieurs reprises en Pologne et, dès le premier voyage, j’ai aimé ce pays, ses habitants accueillants, volontaires, ses villes chargées d’histoire, ses paysages romantiques.
Au cours des siècles, la Pologne a beaucoup  souffert. Auschwitz-Birkenau, le ghetto de Varsovie, Treblinka…sont des lieux qui évoquent à jamais la barbarie.

………………………………………………….......................

Varsovie s’endormait dans la nuit de novembre et la pluie qui tombait monotone s’insinuait entre les pavés.
La ville était sereine
 — Avec le temps les  blessures des villes aussi  finissent par se cicatriser  —


Et soudain sur la place déserte une femme  a surgi.
Elle courait dans son long manteau noir.
— Qui est-elle? Où va-t-elle? Et pourquoi cette fuite ?
Je ne le saurai pas. 
Quelques  pas sous la pluie …elle avait disparu…


Et je me suis souvenu de ce long mur  gris —œuvre de barbarie,  prison pour innocents — et de cette gare sinistre  des  voyages sans retour.


Varsovie novembre quarante-deux.
On entendait au loin des bruits de fusillade et des femmes, des hommes passaient devant les morts.
Ils fuyaient  affamés vers un port improbable.


Et l’ombre qui avait traversé la place s’incrustait dans ma mémoire.. .

Ghetto de Varsovie

Commentaires