LA QUESTION DE L' EAU EN FRANCE


POLLUTION ET INJUSTICE 

   La gestion écologique de l'eau nécessite qu'on s'attaque  à la fois au  gaspillage et aux pollutions qui constituent une menace pour les écosystèmes et pour notre santé.
Selon des sources officielles, la pollution en France touche plus de la moitié du territoire agricole, la contamination par les pesticides atteint plus de 75% des 1500 cours d'eau analysés et 57% des 3600 nappes souterraines.
Dans les régions d'élevage,  notamment en Bretagne, les excédents de nitrates, de phosphore et d'ammoniac dans l'eau sont  très élevés. 
Le coût de la dépollution estimé à deux milliards  d'euros est supporté en grande partie  par les ménages ( plus de 80%) ; le monde agricole ne paie en réalité que 1% à 4 % de cette somme et les entreprises  entre 13 et 14%.
Alors que l'  agriculture intensive est responsable de 90% des pollutions dues aux pesticides, de 74 % des pollutions dues aux nitrates et de 33 %  des pollutions par émission de matière organique, ce sont donc les ménages qui supportent la quasi totalité du coût de la dépollution.
Une injustice inadmissible!
Demander aux citoyens de faire des  efforts pour économiser l'eau est sans aucun doute nécessaire mais nettement insuffisant.
Il faut parallèlement promouvoir une agriculture naturelle  et des productions industrielles propres si nous voulons lutter contre la pollution des ressources en eau. 

Commentaires