La phrase du week-end : Villages


Chaque samedi La phrase propose une réflexion sur des sujets variés (faits de société, littérature, art, voyages, nature, etc.) accompagnée d’une photo et d’un bref commentaire.


La citation
" À l'adolescence, la mémoire est tournée vers l'avenir plus que vers le passé, et les souvenirs que j'avais gardés de ce village n'étaient pas encore idéalisés par  la nostalgie."
              ( Gabriel Garcia Marquez) 




La phrase

J’aime les vieux villages pour deux raisons : la présence de la nature les rend hospitaliers et leur âme est dans la longue histoire que nous lisons dans les vieilles pierres des maisons, des  églises, des châteaux  et des pavés usés que les guerres ou la modernité ont épargnés.

Le complément



   Contrairement à  Gabriel Garcia Marquez, ce n’est pas la nostalgie qui me fait idéaliser les villages que j'ai connus dans ma jeunesse. Je ne cherche pas à travers eux à retrouver de vieux souvenirs ; il y en a de nombreux que j’ai découverts récemment au cours de voyages. Mon attachement est plus profond, il fait partie des utopies possibles pour le 21e siècle.

L’une des plus grosses erreurs commises par les décideurs au 20e siècle a été de ne pas enrayer la désertification des campagnes.*
Car les paysages ruraux sont des éléments essentiels de la qualité de vie.
Et puis n’oublions pas que notre nourriture provient des champs, des jardins, des vergers.
C’est pourquoi il est nécessaire de conserver les paysages qui n’ont pas été détruits par l’urbanisation et de faire revivre nos villages.
* Changer d’ère p.110





Commentaires