2011 année européenne du bénévolat




BENEVOLES

J’étais ce jeudi à Villeneuve d’Ascq à l’occasion de la remise des prix attribués par la CARSAT ( ex CRAM) à des bénévoles ayant participé au concours Retraite et bénévolat. Chacun d’eux avait présenté un dossier, non pas pour se mettre personnellement en valeur, mais dans l’espoir d’obtenir pour son association un prix allant de 500 à 5000 €. Quand on connaît les difficultés rencontrées par les associations pour établir un budget permettant d’atteindre leurs objectifs, on ne peut que féliciter la CARSAT pour son initiative.
Mais, au-delà  de cette remise de prix, ce qu’il faut retenir de cette sympathique cérémonie, c’est la qualité et le foisonnement d’actions de solidarité entreprises par les bénévoles pour aider leurs concitoyens. Qu’il s’agisse d’accompagnement social et de citoyenneté, d’actions  culturelles et de loisirs, de préservation de l’autonomie des personnes, de lutte contre l’isolement, toutes les initiatives ont une utilité indéniable.
La Commission européenne a décidé que 2011 serait l’ année du bénévolat et du volontariat.
Le nombre de bénévoles avoisine les 100 millions en Europe. Une étude a montré que pour 1 € dépensé par les organisations pour encourager le bénévolat, celles-ci recevaient en retour entre 3 et 8 €.
Cet aspect économique est un argument supplémentaire pour développer le bénévolat qui est aussi une forme de résistance face à la société déshumanisée.

Commentaires