MINUIT




— Quand minuit sonnerait
tu fermerais les rideaux
et notre chambre serait comme
un œuf un monde clos un refuge
inaccessible
puis tu irais au piano
et tu jouerais une fugue de Bach…

( A vingt ans nous étions 
des rêveurs indolents
et puis le temps
nous a appris 
à écouter le monde )

Minuit sonne.
 Les volets sont baissés, le piano s’est tu
et ce  long cri plaintif
qui monte jusqu’à nous 

Commentaires