POESIE : à propos de la rime



Dans la  poésie moderne, la rime est la plupart du temps abandonnée. Pourtant certains poètes d'aujourd'hui continuent d'être attentifs à la musique des mots et au rythme des phrases qui est facilité par l'utilisation des vers réguliers dans la poésie classique.
Ecrire au 21e siècle à la manière de Ronsard n’aurait pas grand intérêt, en dehors de l’exercice amusant d'écrire un pastiche. Utiliser des techniques anciennes en les revisitant est une démarche différente que je n’hésite pas à pratiquer de temps en temps.
Ainsi, prenons le texte  suivant :

Légendes du château

" Je connais un château où - dit-on - apparaissent, vêtues de manteaux blancs, de graciles princesses.

On y entend parfois des ancêtres venus porter sous les fenêtres le cri des hommes nus.

Et le  chêne tordu qui les avait vu naître sait que leur âme fière vit encore dans les pierres qui usèrent leurs corps".

Ce texte comporte de nombreuses rimes " cachées" qui apparaissent clairement si  le texte est  disposé ainsi :

Je connais un château
où - dit-on - apparaissent
vêtues de manteaux
blancs
de graciles princesses.

On y entend
parfois des ancêtres 
venus
porter sous les fenêtres
le cri des hommes nus.

Et le  chêne tordu
qui les avait vu naître
sait que leur âme fière
vit encore
dans les pierres
qui usèrent 
leur corps

Commentaires