Horizon 2050 n° 7 : COP 21, J - 10

La lutte contre le dérèglement climatique ne doit pas être l’affaire des spécialistes, elle concerne tous les citoyens de France  et d’ailleurs.
Le but de ces billets précédant  la COP 21*  est  d’apporter les informations de base permettant de préciser les enjeux de celle-ci.


J - 10

La COP 21 débutera dans dix jours. Les tragiques évènements qui viennent de se dérouler à Paris auront pour première conséquence d’amputer cette conférence des manifestations citoyennes qui étaient prévues ( certaines associations affirment cependant qu’elles veulent les maintenir).
On peut craindre également que l’émotion créée par les attentats du 13 novembre occulte l’importance de la Conférence. 
Bien sûr, il faut lutter contre le nouveau  terrorisme ( qui a poussé sur la déstabilisation créée en Syrie et en Irak par les guerres récentes, et  la perte de repères d’une certaine jeunesse). On peut à moyen terme mettre fin à cette barbarie. Encore faut-il choisir la bonne méthode.

La lutte écologique est d’un ordre différent : elle concerne le monde entier, c’est l’avenir de l’humanité  qui est en jeu et l’on sait qu’on dispose de quelques dizaines d’années pour mettre en œuvre les dispositifs qui permettront aux futures générations de vivre dans des conditions convenables. C’est une action qui s’inscrit dans  le très long terme.

L’objectif  moins de deux degrés 

On a résumé les enjeux de la COP 21 à un objectif principal : limiter l’augmentation de la température à moins de deux degrés. À‭  quoi correspond cette  barre de 2° Celcius ?
‭- Il s'agit du seuil qui permettra  de gérer les conséquences du réchauffement. Au-delà, les changements ( par exemple la montée des eaux) et les catastrophes naturelles seraient d'une gravité extrême.
‭- Il faut savoir aussi que ce chiffre est basé sur la température de la Terre au début de l’ère industrielle. La hausse constatée depuis cette époque étant de 0,9 °, la marge restante est donc très mince. 
‭De nombreux  scientifiques préconisent plutôt de limiter le réchauffement  à 1,5 degrés.

‭Un autre repère important est la quantité de CO2 émis dans l’atmosphère. Celle-ci était évaluée à 1,7 milliard de tonnes ( 1,7 Gt) en 1950, elle est passée à 49 gigatonnes en 2 010.

‭Des engagements insuffisants
‭Dans la contribution remise en octobre par 148 pays participant à la COP 21, les engagements pris sont nettement insuffisants : ils conduiraient à environ 60 Gt de CO2 en 2030, ce qui produirait un réchauffement de plus de 3 degrés.
‭On est donc aujourd’hui devant une situation qui empêche tout optimisme. La plupart des pays développés ne sont pas prêts à faire les efforts nécessaires, c’est-à-dire à remettre en cause les modes de production afin d’être moins énergivores et moins polluants.

‭Ces pays semblent également ne pas vouloir consentir à la solidarité qui permettrait aux pays ‭du Sud de réussir leur transition énergétique.

On s’oriente donc vers une COP 21* décevante. Plus que jamais, il faudra compter sur la pression et les initiatives citoyennes pour que la transition prenne son essor.

COP 21 signifie :  Conference Of  Parties, 21 th ( il s’agit de la 21e réunion des parties signataires - actuellement 195 pays)





Commentaires