Le Bloc-Notes (du 1er au 13 mars) - n°79


MARS

Le 2 : L’Etna s’est réveillé et l’éruption du volcan a une nouvelle fois permis de voir un spectacle superbe et impressionnant.
De vacances en Sicile, je garde deux images frappantes : mon premier regard sur l’Etna, aperçu depuis la ville de Catane et, sur les flancs du volcan, la flore luxuriante où se mêlaient euphorbes jaunes et figuiers.

Le 5 : Brève escapade ce dimanche à Arras, où j’ai vécu quatre ans pendant mes études. Ville engourdie à l’époque dont je n’aimais que le théâtre qui donnait de belles représentations, Arras a bien changé. Son dynamisme et son patrimoine attirent aujourd’hui des touristes venus parfois de loin. Et les deux places espagnoles ont toujours le même charme ! 

Le 6 : Lâché par plusieurs centaines d’élus de son camp qui ont compris que la campagne de leur candidat était devenue inaudible, F. Fillon jette son va-tout en organisant une manifestation à Paris, avec le soutien des adversaires de la loi Taubira, venus de la Manif pour tous et de Sens commun.
Homme des à-peu-près, M. Fillon a vu 200 000 manifestants sur une place qui peut en contenir à peine 40 000.

Le 7 : Les convictions de certains politiciens sont bien fragiles. Ceux qui la veille réclamaient un changement du candidat de la droite se rangent désormais sans broncher derrière lui. Ce genre de comportement n’améliorera pas l’image ternie des politiques.

Le 8 : La journée de la Femme est-elle une initiative heureuse ? Les journées mondiales consacrées à un thème sont nombreuses (ce mois-ci, il y aura aussi la journée des forêts,le 21 et celle de l’eau, le 22).
Le maigre intérêt de cette journée est de rappeler la réalité de la condition féminine à travers le monde. Hélas, ce n’est pas suffisant pour accélérer les décisions nécessaires.

Le 9 : Le cinéma italien des années 60 et 70 a été marqué par les œuvres de grands réalisateurs (Visconti, Fellini, Dino Risi…) et de grands acteurs (Sophia Loren, Claudia Cardinal, Mastroianni, Ugo Tognazzi…)
Ce soir je regarde à nouveau L’Avventura d’Antonioni avec Monica Vitti et Gabrielle Ferzetti ; et c’est toujours le même plaisir, la même émotion.

Le 10 : Des affiches faisant la promotion de la maison Saint-Laurent usent du vieux procédé qui consiste à utiliser la femme comme objet pour appâter le consommateur. C’est vulgaire et inadmissible.

Le 11 : Triste anniversaire ! Le drame de Fukushima a eu lieu il y a six ans et les conséquences de la catastrophe nucléaire se font encore sentir. Les rassemblements pour demander la fin du nucléaire ont rappelé les dangers de celui-ci et son coût exorbitant. Malgré cela des irresponsables politiques continuent de croire en cette énergie.

Le 12 : Il y a quelques années la Société du Monde faisait paraître une anthologie en dix tomes consacrée aux rebelles ; parmi ceux-ci on trouve les portraits de résistants, d’anarchistes, de Victor Hugo, Jaurès…
J’entends à la radio que M. Fillon se range désormais dans cette catégorie.
No comment.

Le 13 : La vie ne peut être entièrement consacrée au travail. L’être humain a besoin de repos, de loisirs, de culture. En écoutant la voix sublime d’Emma Shapplin *, dans Carmine Meo et Etterna, l’esprit s’évade, la musique procure un moment de bonheur qu’aucun travail ne peut donner.

Pour écouter E.Shapplin : * auteure et compositrice française – textes en latin ancien


Commentaires