Amsterdam




   Amsterdam est une des plus belles villes d'Europe. Ville d'art, de culture, ville ouverte sur le monde, elle a inspiré maints poètes et chanteurs. Tout le monde a encore en tête l'ambiance du port d'Amsterdam telle que l'a vue Jacques Brel en 1964, avec ses 
"marins qui mangent
Sur des nappes trop blanches
Des poissons ruisselants ".

   Mais au-delà du bouillonnement qui attire tant d'artistes, on peut y sentir aussi la désespérance d'une certaine jeunesse qui révèle la dureté de notre époque.
C'est ce que j'ai décrit après avoir traversé la célèbre place du Dam.
Ce poème a été écrit en 1990.

  Le Dam ( Impressions fugitives)

  Les églises désertes
  et leurs pierres trop grises

  La cloche, à contretemps,
  qui sonne sur la ville
  Personne ne l'entend 

   La place est un champ vague 
   où la foule se perd
   - ô le poids de l' absence -
    
   Mais soudain le sourire    
   de la femme qui passe,
   lumineux, troublant comme 

   un tableau de Vermeer



Copyrigth GFG27L Bernard-Jean Caron Les chemins délaissés

Commentaires