APOCALYPSE : le mot de la semaine(31)

Chaque semaine, voici - à partir d’un mot -  une   réflexion développée brièvement. 

          Aujourd’hui,  le mot :   Apocalypse






Depuis le milieu du 19e siècle, le mot apocalypse est plus souvent utilisé pour décrire une terrible catastrophe donnant au paysage un aspect de fin du monde que dans son sens initial, le dernier livre du Nouveau Testament.
Qu’un grand magazine international, Newsweek,  fasse sa Une cette semaine — en utilisant ce mot ( Apocalypse now), en y ajoutant les périls auxquels l’homme a été confronté dernièrement ( tsunamis, tremblements de terre, catastrophe nucléaire …) et en posant la question : Quel sera le prochain ? — montre que la prise de conscience du désastre écologique d’une part et de la fragilité de l’Homme d’autre part ne cesse de croître.
Avons-nous atteint le niveau d’inquiétude qui ramènera les prédateurs de la planète à la raison ? Il faut l’espérer si nous voulons éviter l’apocalypse.
Mais certains propos cyniques de  dirigeants politiques et économiques laissent craindre le contraire : pour eux, la reconstruction du Japon et les interventions  militaires  seraient plutôt une aubaine.

Commentaires