REGARD SUR UNE JOURNEE ELECTORALE


Le grand vaincu des élections qui viennent de se dérouler, c’est le système mis en place depuis que le droit de vote existe : la démocratie représentative. Un système qui ne répond plus aux attentes des citoyens d’aujourd’hui que l’état de la planète, la situation économique, l’avenir offert à la jeunesse, inquiètent.
Ce système, paralysé par la bipolarisation de la vie politique qu’entraîne l’élection présidentielle, n’a pas su se renouveler. Depuis des décennies, les mêmes personnages occupent la scène politique. La fréquentation des ministères, des assemblées diverses, les a éloignés des problèmes que vivent au  quotidien des milliers de gens : les fins de mois difficiles, la hantise du chômage, les conditions de travail pénibles...
La déception a conduit ce dimanche des millions de citoyens à se réfugier dans un vote extrémiste ou à s’abstenir.
Pourtant le Département dont on renouvelait en partie les élus a un domaine de compétences qui concerne la vie  quotidienne, qu’il s’agisse d’éducation ( avec les collèges) ou d’action sociale ( aide aux démunis, aux demandeurs d’emploi, aux personnes âgées, etc…)
Ce désintérêt de nombreux électeurs semble donc anormal. Mais il s’explique par le profond malaise qui touche la vie politique française.
Renouveler la démocratie devient une urgence. Cela suppose d'inventer de nouveaux outils permettant :
- de représenter plus justement  les différentes couches sociales.
- de freiner le carriérisme du personnel politique.
- de faire participer davantage l'ensemble des citoyens.


Commentaires