Un musée, un tableau : Albi, Toulouse-Lautrec



Quand je découvre une ville, je ne manque jamais la visite d’un de ses musées. Il m’arrive aussi de me rendre dans une ville uniquement pour voir une exposition qui me paraît importante.

Aujourd’hui : le musée d’Albi

Le musée d’Albi, situé dans le centre historique de la ville, est consacré à l’enfant du pays, Henri de Toulouse-Lautrec dont les tableaux et les affiches sont aujourd’hui visibles dans de nombreux musées à travers le monde.




Un tableau de Toulouse-Lautrec

   Contrairement aux Impressionnistes qui aimaient se rendre à la mer ou à la campagne pour peindre les paysages qu’ils avaient devant les yeux, Toulouse-Lautrec préférait représenter des êtres humains, particulièrement des femmes.
Le tableau Au salon de la rue des Moulins, peint en 1894 est peut-être celui qui illustre le mieux son univers. 
Toulouse-Lautrec l’Albigeois avait choisi de vivre dans le quartier de la Butte Montmartre. Il y croisait des gens menant une vie de bohême : des chanteuses, des danseuses, des prostituées et parfois aussi de petits délinquants.
Dans ce tableau, le peintre présente une maison close où quelques femmes en peignoir ou en combinaison attendent, le regard vague, assises sur des coussins rembourrés, dans un silence pesant. Aucune ne parle, on ne sait à quoi elles pensent, mais on devine leur tristesse, celle de femmes qui n’ont pu accomplir leurs rêves.




Commentaires