Printemps des poètes : Jouer avec le langage




   Ce qui caractérise la poésie, c’est la variété qu’elle présente, selon les époques (Antiquité, Renaissance, Classissisme, Romantisme, Symbolisme, Surréalisme...) et le caractère - ainsi que le style - des auteurs.
    Si les textes poétiques sont généralement marqués par la profondeur des thèmes abordés, il n’est pas rare d’y rencontrer l’humour ou l’ironie (chez Prévert et Henri Michaux par exemple).
  De nombreux poètes aiment jouer avec les mots. Le travail sur le langage propre à l’œuvre de Francis Ponge n’est pas un simple divertissement, il est une mise en cause de la poésie “sacrée" et nécessite  de lutter avec les mots : ceux-ci sont la matière première dont le poète cherche à tirer des effets  originaux.

  Illustration avec ce poème de jeunesse :

          Variations sur un thème (poème à deux voix)

- Je t’aime, dit-elle 
                                 - D’un côté le jeu, de l'autre le thème
- L’amour est-il  un jeu ?
                                 - Un thème de débat ?
- Une affaire d’ébats ?

  (Ensemble)           - Entrons dans le jeu

- Jeu d’ombre et de lumière
                                  - Jeu d’esprit jeu de mains
- Tes mains  se posent sur moi
                                   - Et créent l'émoi
- Elles jouent sur les lignes du dos
                                   - Do mi sol, accord parfait
- À corps perdu s’aimer                                      

(Ensemble)                - Être deux être cent
                               êtres de chair et de sang 
                               et puis mille et millions
                               à crier à la face du monde
                               - Aimez-vous ! 

Commentaires