n°1014 - Une photo, une phrase : Une rue, un soir de décembre



Tous les photographes ont le réflexe de fixer l’instant qu’ils ont apprécié ou qui les a émus. C'est pourquoi  ils emportent  toujours  avec eux  un appareil photo, outil qui ne sert pas seulement à  garder  les images que la mémoire pourrait oublier mais aussi à créer des œuvres originales.
Ramon Ciuret s’est promené dans sa région, dans l’est de la France, pour saisir l’esprit de la fête aux alentours de Noël.

Une rue, un soir de décembre


PHOTO : Ramon CIURET

La photo, mode d’emploi

D’abord, observer  la photo pour en tirer une impression globale, puis s’attarder sur les détails.
Ensuite laisser faire l’inspiration et choisir l’angle sous lequel on va la commenter qui sera de préférence celui qui n’est pas attendu. S’il s’agit de personnages, l’imagination sera davantage sollicitée.
Enfin ( puisque c’est la règle fixée ici) concentrer dans une phrase unique l’idée qu’on a retenue en la développant autant que l’on peut.*

La phrase

Ce soir-là, étrangement, en cette période de fêtes où les gens se ruent vers les magasins, la rue était presque déserte et la jeune femme qui venait de quitter son travail marchait d’un pas alerte sans faire attention aux arbres illuminés alignés sur les trottoirs, sans doute parce qu’elle avait fini par s’habituer à eux ; le silence qui régnait dans la rue l’étonnait et lui était plutôt agréable : fatiguée par la dure journée qu’elle venait de passer, elle n’aspirait qu’à une chose, rentrer le plus vite possible chez elle pour se reposer en écoutant une musique douce.

* en inventant  par exemple leur histoire






Commentaires