n°1029 : COSMOLOGIES




Dans le poème Le rêveur ( écrit en juillet  2015) j’évoquais un homme qui se ressource dans le silence de la montagne. Comme ses  lointains ancêtres avant lui, il cherche à comprendre le monde dans lequel il est plongé :

“ Allongé mollement / sur un lit d’herbes douces / 
il  cherche à  percer / les secrets du monde”...
et quand “ la lune paraît / discrète et lointaine
l'homme espère un signe / qui ne viendra pas”.

Ce signe, les hommes le cherchent depuis des milliers d’années et ont trouvé des réponses dans la mythologie, la religion  et la science.

Le poète, lui, utilise son intuition pour traduire son sentiment d’appartenance au cosmos.

Il entend “ le chant lointain des étoiles
dans la douceur alanguie d'une nuit d'été” 
alors que le “ cœur sec ” de beaucoup d’hommes
“ reste sourd à la musique intemporelle
et enivrante du cosmos.” (1)

Dans son livre Dernières nouvelles du cosmos, Hubert Reeves l’infatigable défenseur de la biodiversité mais aussi astrophysicien consacre un chapitre à Edgar Allan Poe, le poète américain visionnaire qui a trouvé une partie de l’explication à la nuit noire : “ les étoiles n’ont pas toujours existé.”

L’origine de l’Univers reste toujours un mystère qu’aucune cosmologie n' a réussi jusqu'à ce jour à élucider.
Les cosmologies religieuses et culturelles anciennes proposaient des explications parfois proches les unes des autres :
Le monde créé en sept jours, selon la Bible, “Toute la Terre était mer” disait un texte babylonien, “ Le monde était un désert océanique ; le dieu de lumière apparut sous la forme d’un œuf brillant” (Egypte antique). L’image de  l’œuf apparaît aussi  en Grèce et dans l’Inde. (2)

La cosmologie moderne a balayé les mythes anciens. La théorie du Big Bang a établi que l’univers est vieux de près de 14 milliards d’années ; on a appris qu’il est en expansion et que cette expansion s’accélère. 
De nombreuses questions restent encore cependant sans réponse. On compte sur les scientifiques pour que la connaissance de l’Univers s’affine car il est utile de savoir comment fonctionne le monde.

Mais la réflexion sur le sens du cosmos et la place de l'homme dans le monde appartient à tous.

1. Extrait de Bruits du monde -2010
2. Citations tirées de Dernières nouvelles du cosmos

Commentaires